> Lire aussi : Jeunesse dorée contre vieilles familles, Le mouvement du 20-février rejette le pouvoir des familles, Aujourd´hui encore, alors qu´émerge la troisième génération née à Casablanca, les Fassis de la ville se reconnaissent comme tels. Les chorfas sont des nobles appartenant soit à la dynastie des Idrissides, soit à celle des Alaouites actuellement sur le trône, soit à des clans d'aristocrates étrangers comme les Skallis, venus de Sicile ou les Irakis, originaires de Mésopotamie. La famille a escroqué 41 caisses d’assurance maladie, 55 mutuelles et des sociétés d’ambulances dont certaines se sont retrouvées en grande difficulté administrative, judiciaire et financière suite à l’usurpation de leurs identités. Toute l'actualité de l'Afrique anglophone, Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui. En 1966, le contrôle des fédérations régionales des chambres de commerce et d'industrie donne lieu à une véritable révolte de la part de quelques gros commerçants soussis (les Berbères de la plaine), qui veulent en finir avec la domination des Fassis. Chérifs auréolés d'un grand prestige religieux, les Alaouites parviennent à détrôner la dynastie des Saâdiens. Née le 11 avril 1936, elle était âgée de 83 ans. Par ailleurs, l’intérêt suscité à l’étranger par le Code de la Famille … Parmi leurs personnalités contemporaines, … Son épouse, Salwa Akhannouch, est à la tête du groupe Aksal, l'un des plus actifs du moment, opérant dans les secteurs du rachat de franchises, de l'immobilier et des "malls", ces centres commerciaux à l'américaine qui commencent à fleurir dans les villes marocaines. Brassez bien dans un baquet et lorsque l’eau dans laquelle les escargots baignent devient tout à fait limpide, jetez-la et laisser égoutter les escargots. Aujourd'hui, la famille royale joue un rôle discret mais non négligeable. A Fès, le nouveau sultan accueille dès 825 quelque 2 000 familles arabes originaires de Kérouan (Tunisie) puis, par vagues successives, et en grand nombre, des Andalous, héritiers de la riche civilisation hispano-mauresque, venant des villes espagnoles de Cordoue, Séville et Tolède. Les Alaoui descendent en droite ligne du Prophète, et plus précisément du quatrième calife de l'islam, Ali, gendre et cousin de Mahomet. Ils occupent des postes clés et les portes s’ouvrent plus facilement … Nous sommes les kafils de 125 enfants, nous sommes donc une grande famille marocaine qui doit d’abord se protéger et tant qu’il y a un danger, le village restera en quarantaine. » s´amusait l´historien français dans La Vie quotidienne à Fès en 1900 – un classique. Fiançailles à la marocaine - forum Maroc - Besoin d'infos sur Maroc ? De manière générale, le capitalisme fassi a profité de la spéculation, et bien des trésors dorment encore dans les terrains que gardent jalousement les barons d´industrie. Business, politique, administration… Depuis des générations, les mêmes puissantes dynasties dirigent le Maroc. Son cousin Nizar Baraka, ministre des Finances (démissionnaire depuis le 9 juillet), a gravi tous les échelons du ministère et s´est imposé comme un interlocuteur privilégié des institutions internationales. Tirant de ce prestige un pouvoir d´abord religieux et symbolique, ils reçoivent les offrandes du roi, lui-même cherif alaouite – du nom de la dynastie qui règne sur le pays depuis trois siècles et demi. Cette situation a été renforcée pendant l´époque coloniale, par cynisme ou par facilité. Casablanca attire les acheteurs européens et développe ses activités portuaires. sensibiliser le public sur les dispositions qu’il comporte, tout en soulignant que celles-ci ne constituent pas uniquement un acquis pour la femme, mais un cadre général permettant à la famille marocaine d’évoluer dans la cohésion et l’équilibre. LE NOUVEAU CODE DE LA FAMILLE Il s'applique à tous les Marocains, à l'exception des Marocains de confession juive qui restent soumis au statut personnel hébraïque. 3. Devenez la Choumicha de la famille en jouant avec les épices, la semoule et autres délices de la cuisine marocaine. En 2011, le Mouvement du 20-Février a surfé sur le rejet du pouvoir des familles, en mettant l´accent sur le chef du gouvernement. » « La notion même de Fassi n´est-elle pas une vue de l´esprit ? Diplômés des Mines, de Ponts et chaussées ou de Polytechnique, ils sont ensuite cooptés à la tête des grandes administrations, des banques, des sociétés industrielles ou commerciales et essaiment dans tous les secteurs stratégiques de l'économie. C'est le cas d'Anas Sefrioui, d'Othman Benjelloun, de Brahim Zniber, de Moulay Hafid Elalami ou de Mohamed Karim Lamrani - trois fois Premier ministre sous Hassan II et ex-directeur de l'OCP, qui vient de céder son groupe à sa fille Saïda -, de la famille Kettani (Wafabank et ses filiales, entre autres), ou encore de Noureddine Ayouch, publicitaire, mécène et ami du roi. Le souverain va leur donner raison. Et les Berbères, notamment, sont bien représentés. Conseiller du roi, Taïeb Fassi-Fihri a été dès l´accession au trône de Mohammed VI la pièce maîtresse de sa diplomatie, en tant que secrétaire d´État puis ministre des Affaires étrangères. Le premier est souvent préposé aux cérémonies funéraires des grands de ce monde (auxquelles ne peut protocolairement pas assister le roi), tandis que les secondes sont chargées d'illustrer la politique sociale de la monarchie, à travers le financement et la gestion de nombreuses fondations. Mais qu´on se rassure : elle n´a pas que la politique pour prospérer. En outre, la conquête de l'Algérie par les Français, en 1830, a coupé Fès de ses débouchés à l'Est. Les États sont obligés de faire tourner l’économie à un certain moment. Sahara occidental : pourquoi un tel regain de tensions ? Il multiplie les lieux de repli et de convivialité, proposant aussi de belles prestations à l'extérieur : piscine, terrasses en bois , salons extérieurs. Les principaux concernés ne cachent pas leurs liens avec les happy few qui tirent les ficelles du royaume. Les généalogistes confirment que les Bensouda seraient originaires de la tribu qoraïchite de Mourra de la Mecque. J’ai reçu l’éducation d’une musulmane. Ce milliardaire au look british - il est surnommé sir Othy - est marié à la fille du maréchal Mezian, descendant, lui, d'une prestigieuse lignée rifaine. Jouons maintenant la carte du peuple. Participer aux fêtes musulmanes, faire le ramadan, faire mes prières, c’est une façon de me retrouver avec ma famille, … À côté des collèges musulmans Moulay-Idriss et Moulay-Youssef, il créa des établissements pour les fils de notables et notamment, à Meknès, l´école des officiers de Dar El Beïda, devenue l´Académie royale militaire. On aime tout le monde et on le prouve! L'un des plus célèbres est sans conteste Othman Benjelloun. Considéré à la fin des années 1990 comme la première fortune du pays - derrière le roi - mais entretenant des relations en dents de scie avec le makhzen (les élites proches du roi) économique, il a dû revoir à la baisse certaines de ses ambitions ces dernières années. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle. Si beaucoup d´argent atterrit dans les cassettes des gens de Fès, il y a dans le gotha marocain de la place pour des patrons issus d´autres communautés. Ils accueillent, conformément à la décision du maréchal Lyautey, des élèves choisis parmi les titulaires du certificat d'études musulmanes, un diplôme délivré par les écoles de fils de notables. Il y a déjà trois siècles qu'ils s'y sont installés. Pour une raison simple : celui-ci a besoin de technocrates compétents et ce sont les rejetons de ces familles qui fréquentent les meilleures écoles... En outre, les familles, qui comprennent vite tout le bénéfice qu'elles peuvent en tirer, prennent l'habitude - toujours en vigueur aujourd'hui - de placer l'un des leurs au sein de la haute fonction publique. Ainsi, les Chiouks (maîtres) qui sont les dépositaires de la tradition, animent les festivités familiales dans les villages comme les mariages , les baptêmes et autres fêtes. Dans l'actualité D’abord 4 fois en les frottant avec une grosse quantité de sel, puis 3 autres fois à l’eau claire. A Fès, les El-Fassi, les Diouri, les Mernissi ou les Benchekroune ; à Rabat les Balafrej, Slaoui, Guérida, Jaïdi ; à Casablanca, les Benjelloun, Sebti Boutaleb, Yacoubi, tous originaires de Fès, défendent un nationalisme qui s'appuie sur l'islam et l'arabisation, symbole à leurs yeux de la reconquête de leur identité. Le groupe le plus important en nombre est celui des grands bourgeois commerçants. L'un des principaux bénéficiaires de l'urbanisation de Casablanca est Hassan Benjelloun. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres mots utiles Les traditions se transmettent dans le cadre familial, les intermariages renforcent les liens entre dynasties. Parmi les familles d'anciens Oulémas, la plus connue est sans aucun doute celle des El-Fassi dont est issu l'actuel Premier ministre. Pressentant le développement futur de la ville, il investit dans le foncier et l'immobilier. Arrivés au Maroc à la fin du XV e siècle [ 2 ] , les membres de cette famille sont proches de l’État depuis le XVIII e siècle et le règne de Moulay Ismaïl (qui nomme deux frères Fassi-Fihri et un cousin à des postes clé de la hiérarchie administrative) [ 2 ] . Qui gouverne au Maroc ? En 1873, lorsqu'il accède au trône, il nomme à la tête du ministère des Finances un Bennis - un certain El-Madani. Un témoignage vivant sur une époque révolue «MA mère, née en 1911 et décédée en 2005, a eu un parcours atypique. ية الأصيلة, Al-Ê¿A'ilat ar-Ribatiya al-Assila) sont un groupe social à identité propre, composé de familles ayant habité Rabat depuis plusieurs siècles, avant l'ouverture de la ville aux populations de l'intérieur du Maroc et l'arrivée massive de migrants à la suite des mouvements d'exode rural qui commença au début du XXe siècle. 27 juin 2018 - Explorez le tableau « la famille royal marocaine » de aicha el, auquel 133 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. Les Fassis n'en restent pas moins dominants dans la finance. La plupart de ces privilégiés appartiennent aux "grandes familles" du royaume, une bourgeoisie patricienne dont les origines remontent aux toutes premières conquêtes arabes et à la fondation de la ville de Fès. Mohammed VI s'est entouré, dès le début de son règne, d'anciens camarades du Collège royal. Qu´on pense à Mohamed El Kettani (PDG d´Attijariwafa Bank), à Anas Sefrioui (patron du géant de l´immobilier Addoha), à Othman Benjelloun (BMCE Bank), à Moulay Hafid Elalamy (Saham), à Saïda Karim Lamrani (Safari)… Tous ont fait grandir le business familial pour conquérir de nouveaux marchés. Mais pour le reste, ce sont toujours les grandes familles qui tiennent l'économie et la technostructure du pays. théière marocaine grande contenance, 1100 ml. Elles conservent le privilège de pouvoir envoyer leurs rejetons étudier dans les meilleures écoles, européennes ou américaines. Les hommes d'affaires les plus riches et les plus influents du Maroc d'aujourd'hui sont encore, pour nombre d'entre eux, des héritiers des grandes familles fassies. Avec le développement du port de Casablanca, au début du XXe siècle, une partie des grands commerçants de Fès contribuèrent à l´émergence industrielle de cette ville, qui est encore aujourd´hui la capitale économique du royaume. Abdeslam Ahizoune (Maroc Télécom) fait également partie des patrons de la génération de Mohammed VI. 1) L'empire des sultans, anthropologie politique du Maroc (Riveneuve Editions, juin 2010), Les Elites du royaume (même éditeur, mai 2009). Ainsi d´Aziz Akhannouch, actuel ministre de l´Agriculture, qui a fait de son groupe, Akwa, un modèle de réussite marocaine. Au service des sultans depuis plusieurs générations – notamment au sein de l´armée -, elles ont progressivement pris part à l´administration, surtout dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Mais en raison du nombre très important de naturalisation des Marocains depuis 1985, les chiffres sous-estiment considérablement la population d’origine marocaine. Avec sa grande anse elle est facile à prendre en main et son long bec verseur permet de verser et d'aérer le thé d'une manière optimale. Depuis, le profil s´est modernisé : le Fassi new look est plutôt technocrate, formé à l´étranger. Ainsi les chorfa, qui ont longtemps été les plus pauvres, ont-ils pu forger des alliances avec des familles moins nobles… mais riches. Enquête. Les cousins, plus ou moins proches du roi, ne sont pas en reste.S.B. Un universitaire marocain, Ali Benhaddou, a retracé l'histoire de ces lignées dans deux ouvrages (1) dont nous nous sommes largement inspirés. Cichlidés Africains A Vendre, Trouver Un Parking, Quelles Sont Les Origines De Stromae, Royal Etrier Belge, Vernis Gel, Lampe Uv, Météo Orlando Décembre, Plan Jardin D'acclimatation, " /> > Lire aussi : Jeunesse dorée contre vieilles familles, Le mouvement du 20-février rejette le pouvoir des familles, Aujourd´hui encore, alors qu´émerge la troisième génération née à Casablanca, les Fassis de la ville se reconnaissent comme tels. Les chorfas sont des nobles appartenant soit à la dynastie des Idrissides, soit à celle des Alaouites actuellement sur le trône, soit à des clans d'aristocrates étrangers comme les Skallis, venus de Sicile ou les Irakis, originaires de Mésopotamie. La famille a escroqué 41 caisses d’assurance maladie, 55 mutuelles et des sociétés d’ambulances dont certaines se sont retrouvées en grande difficulté administrative, judiciaire et financière suite à l’usurpation de leurs identités. Toute l'actualité de l'Afrique anglophone, Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui. En 1966, le contrôle des fédérations régionales des chambres de commerce et d'industrie donne lieu à une véritable révolte de la part de quelques gros commerçants soussis (les Berbères de la plaine), qui veulent en finir avec la domination des Fassis. Chérifs auréolés d'un grand prestige religieux, les Alaouites parviennent à détrôner la dynastie des Saâdiens. Née le 11 avril 1936, elle était âgée de 83 ans. Par ailleurs, l’intérêt suscité à l’étranger par le Code de la Famille … Parmi leurs personnalités contemporaines, … Son épouse, Salwa Akhannouch, est à la tête du groupe Aksal, l'un des plus actifs du moment, opérant dans les secteurs du rachat de franchises, de l'immobilier et des "malls", ces centres commerciaux à l'américaine qui commencent à fleurir dans les villes marocaines. Brassez bien dans un baquet et lorsque l’eau dans laquelle les escargots baignent devient tout à fait limpide, jetez-la et laisser égoutter les escargots. Aujourd'hui, la famille royale joue un rôle discret mais non négligeable. A Fès, le nouveau sultan accueille dès 825 quelque 2 000 familles arabes originaires de Kérouan (Tunisie) puis, par vagues successives, et en grand nombre, des Andalous, héritiers de la riche civilisation hispano-mauresque, venant des villes espagnoles de Cordoue, Séville et Tolède. Les Alaoui descendent en droite ligne du Prophète, et plus précisément du quatrième calife de l'islam, Ali, gendre et cousin de Mahomet. Ils occupent des postes clés et les portes s’ouvrent plus facilement … Nous sommes les kafils de 125 enfants, nous sommes donc une grande famille marocaine qui doit d’abord se protéger et tant qu’il y a un danger, le village restera en quarantaine. » s´amusait l´historien français dans La Vie quotidienne à Fès en 1900 – un classique. Fiançailles à la marocaine - forum Maroc - Besoin d'infos sur Maroc ? De manière générale, le capitalisme fassi a profité de la spéculation, et bien des trésors dorment encore dans les terrains que gardent jalousement les barons d´industrie. Business, politique, administration… Depuis des générations, les mêmes puissantes dynasties dirigent le Maroc. Son cousin Nizar Baraka, ministre des Finances (démissionnaire depuis le 9 juillet), a gravi tous les échelons du ministère et s´est imposé comme un interlocuteur privilégié des institutions internationales. Tirant de ce prestige un pouvoir d´abord religieux et symbolique, ils reçoivent les offrandes du roi, lui-même cherif alaouite – du nom de la dynastie qui règne sur le pays depuis trois siècles et demi. Cette situation a été renforcée pendant l´époque coloniale, par cynisme ou par facilité. Casablanca attire les acheteurs européens et développe ses activités portuaires. sensibiliser le public sur les dispositions qu’il comporte, tout en soulignant que celles-ci ne constituent pas uniquement un acquis pour la femme, mais un cadre général permettant à la famille marocaine d’évoluer dans la cohésion et l’équilibre. LE NOUVEAU CODE DE LA FAMILLE Il s'applique à tous les Marocains, à l'exception des Marocains de confession juive qui restent soumis au statut personnel hébraïque. 3. Devenez la Choumicha de la famille en jouant avec les épices, la semoule et autres délices de la cuisine marocaine. En 2011, le Mouvement du 20-Février a surfé sur le rejet du pouvoir des familles, en mettant l´accent sur le chef du gouvernement. » « La notion même de Fassi n´est-elle pas une vue de l´esprit ? Diplômés des Mines, de Ponts et chaussées ou de Polytechnique, ils sont ensuite cooptés à la tête des grandes administrations, des banques, des sociétés industrielles ou commerciales et essaiment dans tous les secteurs stratégiques de l'économie. C'est le cas d'Anas Sefrioui, d'Othman Benjelloun, de Brahim Zniber, de Moulay Hafid Elalami ou de Mohamed Karim Lamrani - trois fois Premier ministre sous Hassan II et ex-directeur de l'OCP, qui vient de céder son groupe à sa fille Saïda -, de la famille Kettani (Wafabank et ses filiales, entre autres), ou encore de Noureddine Ayouch, publicitaire, mécène et ami du roi. Le souverain va leur donner raison. Et les Berbères, notamment, sont bien représentés. Conseiller du roi, Taïeb Fassi-Fihri a été dès l´accession au trône de Mohammed VI la pièce maîtresse de sa diplomatie, en tant que secrétaire d´État puis ministre des Affaires étrangères. Le premier est souvent préposé aux cérémonies funéraires des grands de ce monde (auxquelles ne peut protocolairement pas assister le roi), tandis que les secondes sont chargées d'illustrer la politique sociale de la monarchie, à travers le financement et la gestion de nombreuses fondations. Mais qu´on se rassure : elle n´a pas que la politique pour prospérer. En outre, la conquête de l'Algérie par les Français, en 1830, a coupé Fès de ses débouchés à l'Est. Les États sont obligés de faire tourner l’économie à un certain moment. Sahara occidental : pourquoi un tel regain de tensions ? Il multiplie les lieux de repli et de convivialité, proposant aussi de belles prestations à l'extérieur : piscine, terrasses en bois , salons extérieurs. Les principaux concernés ne cachent pas leurs liens avec les happy few qui tirent les ficelles du royaume. Les généalogistes confirment que les Bensouda seraient originaires de la tribu qoraïchite de Mourra de la Mecque. J’ai reçu l’éducation d’une musulmane. Ce milliardaire au look british - il est surnommé sir Othy - est marié à la fille du maréchal Mezian, descendant, lui, d'une prestigieuse lignée rifaine. Jouons maintenant la carte du peuple. Participer aux fêtes musulmanes, faire le ramadan, faire mes prières, c’est une façon de me retrouver avec ma famille, … À côté des collèges musulmans Moulay-Idriss et Moulay-Youssef, il créa des établissements pour les fils de notables et notamment, à Meknès, l´école des officiers de Dar El Beïda, devenue l´Académie royale militaire. On aime tout le monde et on le prouve! L'un des plus célèbres est sans conteste Othman Benjelloun. Considéré à la fin des années 1990 comme la première fortune du pays - derrière le roi - mais entretenant des relations en dents de scie avec le makhzen (les élites proches du roi) économique, il a dû revoir à la baisse certaines de ses ambitions ces dernières années. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle. Si beaucoup d´argent atterrit dans les cassettes des gens de Fès, il y a dans le gotha marocain de la place pour des patrons issus d´autres communautés. Ils accueillent, conformément à la décision du maréchal Lyautey, des élèves choisis parmi les titulaires du certificat d'études musulmanes, un diplôme délivré par les écoles de fils de notables. Il y a déjà trois siècles qu'ils s'y sont installés. Pour une raison simple : celui-ci a besoin de technocrates compétents et ce sont les rejetons de ces familles qui fréquentent les meilleures écoles... En outre, les familles, qui comprennent vite tout le bénéfice qu'elles peuvent en tirer, prennent l'habitude - toujours en vigueur aujourd'hui - de placer l'un des leurs au sein de la haute fonction publique. Ainsi, les Chiouks (maîtres) qui sont les dépositaires de la tradition, animent les festivités familiales dans les villages comme les mariages , les baptêmes et autres fêtes. Dans l'actualité D’abord 4 fois en les frottant avec une grosse quantité de sel, puis 3 autres fois à l’eau claire. A Fès, les El-Fassi, les Diouri, les Mernissi ou les Benchekroune ; à Rabat les Balafrej, Slaoui, Guérida, Jaïdi ; à Casablanca, les Benjelloun, Sebti Boutaleb, Yacoubi, tous originaires de Fès, défendent un nationalisme qui s'appuie sur l'islam et l'arabisation, symbole à leurs yeux de la reconquête de leur identité. Le groupe le plus important en nombre est celui des grands bourgeois commerçants. L'un des principaux bénéficiaires de l'urbanisation de Casablanca est Hassan Benjelloun. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres mots utiles Les traditions se transmettent dans le cadre familial, les intermariages renforcent les liens entre dynasties. Parmi les familles d'anciens Oulémas, la plus connue est sans aucun doute celle des El-Fassi dont est issu l'actuel Premier ministre. Pressentant le développement futur de la ville, il investit dans le foncier et l'immobilier. Arrivés au Maroc à la fin du XV e siècle [ 2 ] , les membres de cette famille sont proches de l’État depuis le XVIII e siècle et le règne de Moulay Ismaïl (qui nomme deux frères Fassi-Fihri et un cousin à des postes clé de la hiérarchie administrative) [ 2 ] . Qui gouverne au Maroc ? En 1873, lorsqu'il accède au trône, il nomme à la tête du ministère des Finances un Bennis - un certain El-Madani. Un témoignage vivant sur une époque révolue «MA mère, née en 1911 et décédée en 2005, a eu un parcours atypique. ية الأصيلة, Al-Ê¿A'ilat ar-Ribatiya al-Assila) sont un groupe social à identité propre, composé de familles ayant habité Rabat depuis plusieurs siècles, avant l'ouverture de la ville aux populations de l'intérieur du Maroc et l'arrivée massive de migrants à la suite des mouvements d'exode rural qui commença au début du XXe siècle. 27 juin 2018 - Explorez le tableau « la famille royal marocaine » de aicha el, auquel 133 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. Les Fassis n'en restent pas moins dominants dans la finance. La plupart de ces privilégiés appartiennent aux "grandes familles" du royaume, une bourgeoisie patricienne dont les origines remontent aux toutes premières conquêtes arabes et à la fondation de la ville de Fès. Mohammed VI s'est entouré, dès le début de son règne, d'anciens camarades du Collège royal. Qu´on pense à Mohamed El Kettani (PDG d´Attijariwafa Bank), à Anas Sefrioui (patron du géant de l´immobilier Addoha), à Othman Benjelloun (BMCE Bank), à Moulay Hafid Elalamy (Saham), à Saïda Karim Lamrani (Safari)… Tous ont fait grandir le business familial pour conquérir de nouveaux marchés. Mais pour le reste, ce sont toujours les grandes familles qui tiennent l'économie et la technostructure du pays. théière marocaine grande contenance, 1100 ml. Elles conservent le privilège de pouvoir envoyer leurs rejetons étudier dans les meilleures écoles, européennes ou américaines. Les hommes d'affaires les plus riches et les plus influents du Maroc d'aujourd'hui sont encore, pour nombre d'entre eux, des héritiers des grandes familles fassies. Avec le développement du port de Casablanca, au début du XXe siècle, une partie des grands commerçants de Fès contribuèrent à l´émergence industrielle de cette ville, qui est encore aujourd´hui la capitale économique du royaume. Abdeslam Ahizoune (Maroc Télécom) fait également partie des patrons de la génération de Mohammed VI. 1) L'empire des sultans, anthropologie politique du Maroc (Riveneuve Editions, juin 2010), Les Elites du royaume (même éditeur, mai 2009). Ainsi d´Aziz Akhannouch, actuel ministre de l´Agriculture, qui a fait de son groupe, Akwa, un modèle de réussite marocaine. Au service des sultans depuis plusieurs générations – notamment au sein de l´armée -, elles ont progressivement pris part à l´administration, surtout dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Mais en raison du nombre très important de naturalisation des Marocains depuis 1985, les chiffres sous-estiment considérablement la population d’origine marocaine. Avec sa grande anse elle est facile à prendre en main et son long bec verseur permet de verser et d'aérer le thé d'une manière optimale. Depuis, le profil s´est modernisé : le Fassi new look est plutôt technocrate, formé à l´étranger. Ainsi les chorfa, qui ont longtemps été les plus pauvres, ont-ils pu forger des alliances avec des familles moins nobles… mais riches. Enquête. Les cousins, plus ou moins proches du roi, ne sont pas en reste.S.B. Un universitaire marocain, Ali Benhaddou, a retracé l'histoire de ces lignées dans deux ouvrages (1) dont nous nous sommes largement inspirés. Cichlidés Africains A Vendre, Trouver Un Parking, Quelles Sont Les Origines De Stromae, Royal Etrier Belge, Vernis Gel, Lampe Uv, Météo Orlando Décembre, Plan Jardin D'acclimatation, " />

les grande famille marocaine

Peu à peu, les différences entre les trois catégories s'estompent, notamment en raison des mariages qui permettent de rapprocher les familles. Issus pour la plupart des immigrés andalous chassés de la péninsule Ibérique par la Reconquista, au XVe siècle, ils se sont installés dans les grandes villes du nord du pays : Fès, Meknès, Salé, Tétouan. Identifiez-vous pour accéder à vos services. Leur modus operandi. Covid-19 : les fêtes de fin d'année, incubateurs de la troisièm... Sylvain Fort : La culture n'est pas un statut mais une liberté, Marion Van Renterghem : Angela Merkel, la dernière séance, Robin Rivaton : La décennie 2020 ou le règne des États, COMPARATIF SMARTPHONE avec Meilleurmobile, GUIDE DEFISCALISATION avec L'Express Votre Argent. Ce dont témoigne le regret exprimé en 1947 par le résident général Eirik Labonne : « Nous avons misé sur une oligarchie, sur une caricature d´aristocratie. Troisième groupe : les familles marchandes, de loin les plus nombreuses. Aujourd’hui, quand on parle de 'cuisine', c'est plus synonyme de gastronomie voire de gastronomie raffinée, de chefs étoilés ou encore d'émissions à rallonges de téléréalité que de bons petits plats de grands-mères. Anas Sefrioui est le descendant d'une famille qui figurait déjà parmi les plus anciens habitants de Fès. De cette époque date l'apparition d'une classe commerçante soussie avec des hommes d'affaires comme Miloud Chaabi ou Aziz Akhannouch. La famille Fassi Fihri (ou El Fassi, ou encore El Fihri) dont les origines remonteraient au clan Qurayshite des Banu Fihr dans l’Arabie antéislamique [2]. Autres grands noms connus appartenant à cette catégorie : les Bensouda, les Guennoun, les Kadiri, les Belkhayat ou les Mernissis. Ahmed Guédira, le principal conseiller d'Hassan II, s'appuie en effet très largement sur ces notables diplômés et apolitiques. C’est pourquoi l’aide de toute la famille est requise pour mettre la main à la pâte. La pastilla est un monument de la cuisine marocaine, synonyme de raffinement et délicatesse. Dans un discours aux grandes familles en 1916, l´officier souhaitait que « les rangs et les hiérarchies soient conservés et respectés, que les gens et les choses restent à leur place ancienne, que ceux qui sont les chefs naturels commandent et que les autres obéissent ». D'autres familles deviennent les pièces maîtresses de la politique de modernisation économique voulue par le sultan Moulay Hassan Ier. Nora Attal, la top marocaine, pose à nouveau en famille dans une campagne de pub Par Leïla Driss le 17/11/2020 à 09h08 Nora Attal et sa famille posent pour Ralph Lauren. Ils doivent rester à l'écart du négoce et eux seuls peuvent se faire appeler "Sidi", "Maître", ou "Moulay", "Seigneur". A l'époque, la société marocaine est rurale et féodale. L'Europe est alors en pleine révolution industrielle. © FADEL SENNA/AFP. La légende veut que les Sebti, dont l´un des rejetons illustres, Ghali, est poursuivi depuis plus de vingt ans dans l´affaire dite des minotiers, aient assis leur fortune pendant les années de disette. Mieux que les autres composantes de la bourgeoisie (notables ruraux, riches familles du Souss, etc. Ma famille est musulmane. Être musulmane pour moi, c’est appartenir à une grande famille. Les Bennouna, les Benchekroune - à l'origine des Bedayin, ou juifs convertis à l'islam - les Bennani, les Chraïbi, les Guessous ou les Benslimane voient aussi leur influence grandir. Yigal Azrouel. Pour éviter les coups, la famille a donc pris du champ depuis les législatives de 2011. Le roi du Maroc, Mohammed VI (à g.) et le prince Moulay Rachid, en Espagne, le 16 juillet. Profitez de tous nos contenusexclusifs en illimité ! Comme en Europe, les aristocrates marient leurs filles à de riches marchands en mal de prestige... Les lettrés se lancent dans le négoce, les marchands deviennent commis de l'Etat. Retrouvez Jeune Afrique sur les réseaux ! Une occasion de ressortir le magnifique plat à tajine offert par belle-maman et de laisser une seconde chance à votre couscoussier qui a trop attendu au fond du placard ! Les étrangers se voient appliquer le code dans leurs relations avec une personne de nationalité marocaine, mais ils ne peuvent pas s'en prévaloir dans d'autres circonstances, La domination des notables, donc des familles fassies, dans la technostructure est ainsi confortée. Les grandes familles fassies investissent l'Etat. Au coeur de ce maillage de « la haute », ce sont les familles fassies qui prédominent. La pandémie de coronavirus a souligné la nécessité de mener des programmes de recherche sur le continent. Thé gourmand à la Marocaine, à la Française ou à l’Anglaise étonnent et régalent les papilles. D'autres se spécialisent dans le commerce avec l'Afrique. Le frère et les soeurs du roi sont des ambassadeurs de bonne volonté. Que ces relations soient amicales ou hostiles importe moins que le fait qu´elles existent. La plus célèbre des lignées chorfa est celle des Idrissides, descendants de Hassan, petit-fils du Prophète. Aujourd´hui encore, nombre de caïdats leur reviennent. Il lui aura fallu un an seulement pour faire son premier défilé. 15 à 16 verres Les cinq cents habitants du village de Boujebaha, dans les environs de Tombouctou, sont d'origine marocaine. consultable sur smartphone, PC et tablette. Deux hommes originaires du Souss jouent aujourd'hui dans la même catégorie, sans complexes : Aziz Akhannouch, président d'AkwaGroup (qui regroupe une cinquantaine de sociétés), ministre et président de la région Souss-Massa-Draa, et Miloud Chaabi, un homme d'affaires au franc-parler atypique dont les intérêts vont de l'immobilier à l'agroalimentaire en passant par l'hôtellerie, le textile et le crédit à la consommation. Recevez chaque jour par email, les actus Jeune Afrique à ne pas manquer ! Enquête. Mon pays est beau et ses gens aussi. Dans les années 1980, la même Marocaine donnait naissance à 5,2 enfants, soit pratiquement une réduction de 3 enfants en trois décennies. Du coup, le mot « fassi » est devenu moins une indication géographique que la marque d´un lignage. Le roi bien sûr, mais aussi une élite fortunée dont les représentants se partagent les postes de la haute administration et la direction des entreprises publiques ou privées. Enfin, complétant ce tableau, les chorfa sont les descendants du prophète Mohammed. Ministre de la Santé de 2007 à 2012, Yasmina Baddou est mariée à Ali Fassi-Fihri, frère de Taïeb et patron de l´Office national de l´électricité et de l´eau potable – ainsi que président, jusque il y a peu, de la Fédération royale marocaine de football. Business, politique, administration… Depuis des générations, les mêmes puissantes dynasties dirigent le Maroc. Les technocrates prennent le pas sur les politiques, marginalisés par la monarchie. C'est le cas d'Omar Balafrej, considéré comme l'une des figures montantes de la scène politique et originaire d'une grande famille d'origine andalouse. Enseignants pour nombre d'entre eux à l'université islamique de Fès, ils apparaissent comme les garants de la tradition. La saga de ces dynasties familiales, dont les descendants, aujourd'hui encore, dominent largement le monde de l'entreprise ainsi que la technostructure étatique du pays, est intimement liée à l'histoire du Maroc. Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique. Pour mieux se les concilier, il fait de Mohamed Tazi son ministre des Finances. >> Lire aussi : Jeunesse dorée contre vieilles familles, Le mouvement du 20-février rejette le pouvoir des familles, Aujourd´hui encore, alors qu´émerge la troisième génération née à Casablanca, les Fassis de la ville se reconnaissent comme tels. Les chorfas sont des nobles appartenant soit à la dynastie des Idrissides, soit à celle des Alaouites actuellement sur le trône, soit à des clans d'aristocrates étrangers comme les Skallis, venus de Sicile ou les Irakis, originaires de Mésopotamie. La famille a escroqué 41 caisses d’assurance maladie, 55 mutuelles et des sociétés d’ambulances dont certaines se sont retrouvées en grande difficulté administrative, judiciaire et financière suite à l’usurpation de leurs identités. Toute l'actualité de l'Afrique anglophone, Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui. En 1966, le contrôle des fédérations régionales des chambres de commerce et d'industrie donne lieu à une véritable révolte de la part de quelques gros commerçants soussis (les Berbères de la plaine), qui veulent en finir avec la domination des Fassis. Chérifs auréolés d'un grand prestige religieux, les Alaouites parviennent à détrôner la dynastie des Saâdiens. Née le 11 avril 1936, elle était âgée de 83 ans. Par ailleurs, l’intérêt suscité à l’étranger par le Code de la Famille … Parmi leurs personnalités contemporaines, … Son épouse, Salwa Akhannouch, est à la tête du groupe Aksal, l'un des plus actifs du moment, opérant dans les secteurs du rachat de franchises, de l'immobilier et des "malls", ces centres commerciaux à l'américaine qui commencent à fleurir dans les villes marocaines. Brassez bien dans un baquet et lorsque l’eau dans laquelle les escargots baignent devient tout à fait limpide, jetez-la et laisser égoutter les escargots. Aujourd'hui, la famille royale joue un rôle discret mais non négligeable. A Fès, le nouveau sultan accueille dès 825 quelque 2 000 familles arabes originaires de Kérouan (Tunisie) puis, par vagues successives, et en grand nombre, des Andalous, héritiers de la riche civilisation hispano-mauresque, venant des villes espagnoles de Cordoue, Séville et Tolède. Les Alaoui descendent en droite ligne du Prophète, et plus précisément du quatrième calife de l'islam, Ali, gendre et cousin de Mahomet. Ils occupent des postes clés et les portes s’ouvrent plus facilement … Nous sommes les kafils de 125 enfants, nous sommes donc une grande famille marocaine qui doit d’abord se protéger et tant qu’il y a un danger, le village restera en quarantaine. » s´amusait l´historien français dans La Vie quotidienne à Fès en 1900 – un classique. Fiançailles à la marocaine - forum Maroc - Besoin d'infos sur Maroc ? De manière générale, le capitalisme fassi a profité de la spéculation, et bien des trésors dorment encore dans les terrains que gardent jalousement les barons d´industrie. Business, politique, administration… Depuis des générations, les mêmes puissantes dynasties dirigent le Maroc. Son cousin Nizar Baraka, ministre des Finances (démissionnaire depuis le 9 juillet), a gravi tous les échelons du ministère et s´est imposé comme un interlocuteur privilégié des institutions internationales. Tirant de ce prestige un pouvoir d´abord religieux et symbolique, ils reçoivent les offrandes du roi, lui-même cherif alaouite – du nom de la dynastie qui règne sur le pays depuis trois siècles et demi. Cette situation a été renforcée pendant l´époque coloniale, par cynisme ou par facilité. Casablanca attire les acheteurs européens et développe ses activités portuaires. sensibiliser le public sur les dispositions qu’il comporte, tout en soulignant que celles-ci ne constituent pas uniquement un acquis pour la femme, mais un cadre général permettant à la famille marocaine d’évoluer dans la cohésion et l’équilibre. LE NOUVEAU CODE DE LA FAMILLE Il s'applique à tous les Marocains, à l'exception des Marocains de confession juive qui restent soumis au statut personnel hébraïque. 3. Devenez la Choumicha de la famille en jouant avec les épices, la semoule et autres délices de la cuisine marocaine. En 2011, le Mouvement du 20-Février a surfé sur le rejet du pouvoir des familles, en mettant l´accent sur le chef du gouvernement. » « La notion même de Fassi n´est-elle pas une vue de l´esprit ? Diplômés des Mines, de Ponts et chaussées ou de Polytechnique, ils sont ensuite cooptés à la tête des grandes administrations, des banques, des sociétés industrielles ou commerciales et essaiment dans tous les secteurs stratégiques de l'économie. C'est le cas d'Anas Sefrioui, d'Othman Benjelloun, de Brahim Zniber, de Moulay Hafid Elalami ou de Mohamed Karim Lamrani - trois fois Premier ministre sous Hassan II et ex-directeur de l'OCP, qui vient de céder son groupe à sa fille Saïda -, de la famille Kettani (Wafabank et ses filiales, entre autres), ou encore de Noureddine Ayouch, publicitaire, mécène et ami du roi. Le souverain va leur donner raison. Et les Berbères, notamment, sont bien représentés. Conseiller du roi, Taïeb Fassi-Fihri a été dès l´accession au trône de Mohammed VI la pièce maîtresse de sa diplomatie, en tant que secrétaire d´État puis ministre des Affaires étrangères. Le premier est souvent préposé aux cérémonies funéraires des grands de ce monde (auxquelles ne peut protocolairement pas assister le roi), tandis que les secondes sont chargées d'illustrer la politique sociale de la monarchie, à travers le financement et la gestion de nombreuses fondations. Mais qu´on se rassure : elle n´a pas que la politique pour prospérer. En outre, la conquête de l'Algérie par les Français, en 1830, a coupé Fès de ses débouchés à l'Est. Les États sont obligés de faire tourner l’économie à un certain moment. Sahara occidental : pourquoi un tel regain de tensions ? Il multiplie les lieux de repli et de convivialité, proposant aussi de belles prestations à l'extérieur : piscine, terrasses en bois , salons extérieurs. Les principaux concernés ne cachent pas leurs liens avec les happy few qui tirent les ficelles du royaume. Les généalogistes confirment que les Bensouda seraient originaires de la tribu qoraïchite de Mourra de la Mecque. J’ai reçu l’éducation d’une musulmane. Ce milliardaire au look british - il est surnommé sir Othy - est marié à la fille du maréchal Mezian, descendant, lui, d'une prestigieuse lignée rifaine. Jouons maintenant la carte du peuple. Participer aux fêtes musulmanes, faire le ramadan, faire mes prières, c’est une façon de me retrouver avec ma famille, … À côté des collèges musulmans Moulay-Idriss et Moulay-Youssef, il créa des établissements pour les fils de notables et notamment, à Meknès, l´école des officiers de Dar El Beïda, devenue l´Académie royale militaire. On aime tout le monde et on le prouve! L'un des plus célèbres est sans conteste Othman Benjelloun. Considéré à la fin des années 1990 comme la première fortune du pays - derrière le roi - mais entretenant des relations en dents de scie avec le makhzen (les élites proches du roi) économique, il a dû revoir à la baisse certaines de ses ambitions ces dernières années. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle. Si beaucoup d´argent atterrit dans les cassettes des gens de Fès, il y a dans le gotha marocain de la place pour des patrons issus d´autres communautés. Ils accueillent, conformément à la décision du maréchal Lyautey, des élèves choisis parmi les titulaires du certificat d'études musulmanes, un diplôme délivré par les écoles de fils de notables. Il y a déjà trois siècles qu'ils s'y sont installés. Pour une raison simple : celui-ci a besoin de technocrates compétents et ce sont les rejetons de ces familles qui fréquentent les meilleures écoles... En outre, les familles, qui comprennent vite tout le bénéfice qu'elles peuvent en tirer, prennent l'habitude - toujours en vigueur aujourd'hui - de placer l'un des leurs au sein de la haute fonction publique. Ainsi, les Chiouks (maîtres) qui sont les dépositaires de la tradition, animent les festivités familiales dans les villages comme les mariages , les baptêmes et autres fêtes. Dans l'actualité D’abord 4 fois en les frottant avec une grosse quantité de sel, puis 3 autres fois à l’eau claire. A Fès, les El-Fassi, les Diouri, les Mernissi ou les Benchekroune ; à Rabat les Balafrej, Slaoui, Guérida, Jaïdi ; à Casablanca, les Benjelloun, Sebti Boutaleb, Yacoubi, tous originaires de Fès, défendent un nationalisme qui s'appuie sur l'islam et l'arabisation, symbole à leurs yeux de la reconquête de leur identité. Le groupe le plus important en nombre est celui des grands bourgeois commerçants. L'un des principaux bénéficiaires de l'urbanisation de Casablanca est Hassan Benjelloun. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres mots utiles Les traditions se transmettent dans le cadre familial, les intermariages renforcent les liens entre dynasties. Parmi les familles d'anciens Oulémas, la plus connue est sans aucun doute celle des El-Fassi dont est issu l'actuel Premier ministre. Pressentant le développement futur de la ville, il investit dans le foncier et l'immobilier. Arrivés au Maroc à la fin du XV e siècle [ 2 ] , les membres de cette famille sont proches de l’État depuis le XVIII e siècle et le règne de Moulay Ismaïl (qui nomme deux frères Fassi-Fihri et un cousin à des postes clé de la hiérarchie administrative) [ 2 ] . Qui gouverne au Maroc ? En 1873, lorsqu'il accède au trône, il nomme à la tête du ministère des Finances un Bennis - un certain El-Madani. Un témoignage vivant sur une époque révolue «MA mère, née en 1911 et décédée en 2005, a eu un parcours atypique. ية الأصيلة, Al-Ê¿A'ilat ar-Ribatiya al-Assila) sont un groupe social à identité propre, composé de familles ayant habité Rabat depuis plusieurs siècles, avant l'ouverture de la ville aux populations de l'intérieur du Maroc et l'arrivée massive de migrants à la suite des mouvements d'exode rural qui commença au début du XXe siècle. 27 juin 2018 - Explorez le tableau « la famille royal marocaine » de aicha el, auquel 133 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. Les Fassis n'en restent pas moins dominants dans la finance. La plupart de ces privilégiés appartiennent aux "grandes familles" du royaume, une bourgeoisie patricienne dont les origines remontent aux toutes premières conquêtes arabes et à la fondation de la ville de Fès. Mohammed VI s'est entouré, dès le début de son règne, d'anciens camarades du Collège royal. Qu´on pense à Mohamed El Kettani (PDG d´Attijariwafa Bank), à Anas Sefrioui (patron du géant de l´immobilier Addoha), à Othman Benjelloun (BMCE Bank), à Moulay Hafid Elalamy (Saham), à Saïda Karim Lamrani (Safari)… Tous ont fait grandir le business familial pour conquérir de nouveaux marchés. Mais pour le reste, ce sont toujours les grandes familles qui tiennent l'économie et la technostructure du pays. théière marocaine grande contenance, 1100 ml. Elles conservent le privilège de pouvoir envoyer leurs rejetons étudier dans les meilleures écoles, européennes ou américaines. Les hommes d'affaires les plus riches et les plus influents du Maroc d'aujourd'hui sont encore, pour nombre d'entre eux, des héritiers des grandes familles fassies. Avec le développement du port de Casablanca, au début du XXe siècle, une partie des grands commerçants de Fès contribuèrent à l´émergence industrielle de cette ville, qui est encore aujourd´hui la capitale économique du royaume. Abdeslam Ahizoune (Maroc Télécom) fait également partie des patrons de la génération de Mohammed VI. 1) L'empire des sultans, anthropologie politique du Maroc (Riveneuve Editions, juin 2010), Les Elites du royaume (même éditeur, mai 2009). Ainsi d´Aziz Akhannouch, actuel ministre de l´Agriculture, qui a fait de son groupe, Akwa, un modèle de réussite marocaine. Au service des sultans depuis plusieurs générations – notamment au sein de l´armée -, elles ont progressivement pris part à l´administration, surtout dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Mais en raison du nombre très important de naturalisation des Marocains depuis 1985, les chiffres sous-estiment considérablement la population d’origine marocaine. Avec sa grande anse elle est facile à prendre en main et son long bec verseur permet de verser et d'aérer le thé d'une manière optimale. Depuis, le profil s´est modernisé : le Fassi new look est plutôt technocrate, formé à l´étranger. Ainsi les chorfa, qui ont longtemps été les plus pauvres, ont-ils pu forger des alliances avec des familles moins nobles… mais riches. Enquête. Les cousins, plus ou moins proches du roi, ne sont pas en reste.S.B. Un universitaire marocain, Ali Benhaddou, a retracé l'histoire de ces lignées dans deux ouvrages (1) dont nous nous sommes largement inspirés.

Cichlidés Africains A Vendre, Trouver Un Parking, Quelles Sont Les Origines De Stromae, Royal Etrier Belge, Vernis Gel, Lampe Uv, Météo Orlando Décembre, Plan Jardin D'acclimatation,